Les voilà, les nouvelles d’une Saint-Valentin haute en couleurs !

Dans la belle salle de réception de la mairie du 6e, nous sommes une quarantaine.

Tous droits réservés. Diffusion interdite.

Le pari de mélanger les générations est réussi : une dizaine d’enfants de 5 à 13 ans, une poignée d’étudiants, une grosse tranche des 35-60 ans, le tout saupoudré d’une dizaine de seniors.

Une recette qui donne de délicieux moments partagés !

Car jeunes et moins jeunes jouent avec joie le jeu de la rencontre. Pour les plus âgés, c’est ce qu’ils ont préféré : « jouer avec les jeunes » ou « discuter avec les petits« .
« Les jeunes sont toujours heureux, venir ici m’apporte beaucoup de joie, moi qui suis généralement renfermée. »

Pour un papa, c’est la surprise de voir ces filles de 5 et 7 ans jouer à l’autre bout de la salle avec des personnes qu’elles ne connaissaient pas, sans lui jeter un regard, « elles qui sont d’habitude plutôt timides ! »

Du côté des jeunes, « Depuis que je ne vis plus chez mes parents, je ne vois plus mes grands-parents… et les personnes âgées me manquent. » « J’avais oublié ce que ça fait d’être avec des enfants. J’ai vraiment apprécié ! » « Ce que j’ai préféré : rencontrer R. (74 ans), quel personnage ! On a passé de supers moments avec lui ! »

Et déjà une « habituée » : « Panach’âges m’a manqué depuis novembre dernier. »

 

Et l’ambiance festive est au rendez-vous !

Chacun y met du sien pour créer la petite chorégraphie qui nous permet de rester en mouvement tout au long de la soirée.

Tous droits réservés. Diffusion interdite.

Nous trinquons au Crémant offert par les étudiants de l’école 3A et nous régalons des délicieuses crêpes de Christiane, à tomber par terre !

Tous droits réservés. Diffusion interdite.

Le jeu des duos célèbres conclut la soirée en beauté avec les exclamations, bises réjouies et ultimes échanges de ceux qui se sont trouvés.

 

Continuer à construire, à apprendre, à grandir

Cette soirée vient conforter le projet Panach’âges : les besoins sont bel et bien là, et la formule remplit ses objectifs.

C’est aussi l’apprentissage par l’expérience : accueillir 40 personnes, c’est quand même un challenge ! Pour tout vous dire, je me suis sentie plutôt débordée et je n’ai pas pu accueillir chacun aussi bien que je l’aurais souhaité. Je savais que je ne peux pas être partout en même temps : à l’accueil, en train de jouer, à l’animation ou en train de papoter… mais comme c’est frustrant !!! Heureusement, mes partenaires des autres assos étaient là pour faire lien, mes enfants ont été moteurs pour initier des jeux et Raymonde a géré de A à Z et à la perfection les logistiques du goûter et du buffet partagé.

Alors, je ne sais pas si c’est du lâcher-prise qui me fait défaut ou au contraire un meilleur « management » de mon équipe. Sans doute un bon équilibre à trouver entre les deux !

Néanmoins, les retours sont très positifs. Un peu de repos, et c’est reparti ! Avec j’espère une formule plus régulière dans les semaines qui viennent…

 

Alors, à bientôt pour de nouvelles aventures !

Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *