Le Méchant métamorphe que nous avons tous à combattre.

Salut super-toi.

Sentiment d’illégitimité, procrastination, auto-sabotage, peur, doute, voilà quelques-unes des formes diaboliques qu’il peut prendre.
Ce « méchant » métamorphe accompagne mon quotidien dans l’aventure de la création de Panach’âges. A coup sûr, il se met aussi régulièrement en travers de ton chemin. Qui gagne le match ? Toi ou lui ???

Steven Pressfield l’appelle la « Résistance » : cette force interne négative qui nous empêche de progresser, de réaliser nos projets, de commencer la méditation ou le sport, d’envoyer cette missive…

Aujourd’hui, petits secrets de super-héros pour combattre ce gros méchant.

 

Read More

Si toi aussi tu te sens fatigué-e

Bonjour,

Si toi aussi tu te sens fatigué-e, peut-être que c’est juste normal ?!

Au coeur de l’hiver, la nature assoupie nous montre avec sagesse la marche à suivre : ralentir, s’arrêter.
Refuser de se soumettre à la dictature de la productivité.

Alors fuyons les publicités de la Saint-Valentin qui nous matraquent et nous font ressentir davantage notre solitude et le manque d’humanité de notre société de consommation ; fuyons les réseaux sociaux qui nous incitent à tout faire, tout voir, tout savoir, tout avoir, tout être, tout de suite, tout le temps, tout en même temps (Serge Marquis).
Time-out ! Stop !

 

 

En hiver, on a besoin de vitamines, on a besoin de se coucher un peu plus tôt, on a besoin de prendre soin de soi, encore plus que d’habitude. On a besoin, je crois, de porter son attention vers l’intérieur de soi.

Sois bienveillant-e, plein-e de douceur avec toi-même. Tu comptes pour ceux qui t’entourent, juste comme tu es.

Regarde comme ta journée est ponctuée de petits bonheurs. Un sourire, une rencontre, un rayon de soleil, un chien qui joue, un enfant qui rit, une attention particulière…

Souvent, les choses importantes s’accomplissent dans le secret et le silence. Christophe André

 

J’espère que l’année prochaine, Panach’âges aura ouvert ses portes et pourra t’offrir au coeur de l’hiver un cocon chaleureux, bienveillant et joyeux pour te poser, prendre soin de toi, se soutenir entre voisins et en famille.

 

Bien à toi

Claire

 

Eloge des âges

Ah, au fait, Panach’âges, c’est mélanger les âges, tu auras deviné.

Je vais commencer par une petite précision de vocabulaire, parce que je te vois venir 😉

Intergénérationnel

ça ne veut pas dire forcément entre les enfants et les vieux. Genre on emmène des gamins chanter à la maison de retraite.
Le lien parent-enfant par exemple est un lien intergénérationnel, quel que soit l’âge des intéressés. Bref, ça concerne toutes les générations !
Et, comme le souligne Michel Billé*, « nous vivons désormais dans des rapports à quatre voir cinq étages générationnels. » Histoire de bien insister sur l’importance de toutes les générations, j’ai tendance à utiliser le mot « multigénérationnel ».

 

Manque juste une ado sur cette photo, non?

Read More

Seul-e ? Moi aussi, ça m’arrive.

Moi aussi, ça m’arrive de me sentir seule. Assez souvent en fait.

Et pourtant, je suis loin d’être isolée. Je dirais même que je suis franchement privilégiée en terme de relations. J’ai mon mari, mes enfants, des voisins sympas, des amis et de la famille du genre très nombreuse que je vois régulièrement.

Alors d’où vient-il ce sentiment de solitude ?

Read More

Prendre une pause.

 

Enfile ton scaphandre, on part reconquérir … ton temps !

C’est ta ressource limitée et non-renouvelable la plus précieuse. Une seule vie. 24 heures par jour.

La stratégie la plus courante actuellement : en faire le plus possible. Soyons productif, rentabilisons ce temps qui nous est donné. Surtout ne pas laisser de vide.

Bah oui, c’est flippant le vide.

 

Débordé-e, comment travailler, aimer et jouer quand personne n’a le temps.

Read More

Un besoin biologique complètement dénigré.

As-tu parfois le sentiment que quelque chose manque à ta vie ? Que tu as égaré quelque part en route cette sensation de joie, d’énergie, de plénitude que tu avais « avant » ?

J’ai d’excellents souvenirs de fous rires, de jeux débiles, de blagues à deux balles, de folles parties de cartes, de délicieux moments partagés avec des potes à se bidonner.

d

d

Avant, j’adorais jouer. Read More